Photo Observer des animaux en randonnée, c'est possible ?

Observer des animaux en randonnée, c'est possible ?


Observer des animaux en randonnée, c'est possible ?

La plupart des randonneurs peuvent profiter en toute sécurité de leur temps dans la nature sans se soucier des attaques de vicieux insectes comme le moustique sanguinaire. Cependant, il est toujours sage de prendre conscience des dangers potentiels éventuellement rencontrés dans les endroits dans lesquels vous vous promenez. En étant conscient des menaces que peuvent poser certains animaux sauvages et en adoptant les bonnes attitudes face aux dangers, vous augmenterez considérablement vos chances de survivre à une rencontre avec un animal sauvage, notamment les prédateurs.

Quelles sont les règles de base à respecter ?

La peur des animaux sauvages ne doit pas vous empêcher de parcourir un nouveau sentier. Avec les procédures de préparation et de sécurité appropriées, trouver un panneau avertissant une observation potentielle de lions de montagne ne parviendra pas à vous décourager.

  • Ne prenez pas la route la moins fréquentée: cette consigne est particulièrement imposée pour les randonnées sur lesquelles des panneaux de signalisation de la faune sont affichés. Restez sur le sentier balisé non seulement pour votre sécurité, mais également pour protéger l'habitat environnant.
  • Gardez un œil vigilant: soyez prudent et conscient de votre environnement en tout temps. Surveillez les signes de présence d'animaux de grande taille tels que les traces, les excréments, les rochers, les égratignures sur les arbres et les bûches déchirées. Faites un contrôle périodique et surveillez attentivement les enfants. Les crotales peuvent souvent être entendus de loin. Attendez que ceux-ci passent avant de continuer sur la piste.
  • Éloignez les odeurs fortes: laissez les aliments et les boissons ayant une odeur forte à la maison. Évitez de porter des lotions parfumées, des parfums, des déodorants et autres objets odorants de la maison. Si jamais vous avez une forte odeur de parfum, essayez de le camoufler en portant par exemple une grosse doudoune Columbia. Les ours et les autres animaux ont un fort odorat et peuvent détecter les odeurs de loin. Par ailleurs, sachez que les aliments secs sont non seulement plus légers, mais ont également une odeur plus faible.

Les animaux les plus dangereux

Certains animaux rencontrés sur le sentier sont spécialement surveillés par les randonneurs et surtout les guides. Les ours figurent généralement en tête de liste, mais il y en a qui, pour la plupart, ne s'attendent pas à avoir la capacité de tuer ou de blesser gravement des personnes. Les sangliers constituent également une menace croissante. Ils peuvent présenter un comportement territorial et attaquer rapidement les randonneurs.

Certaines régions possèdent des serpents qui peuvent vous injecter un venin mortel. Par ailleurs, les attaques de loups sont rares, mais le danger existe toujours. Les coyotes, eux, sont connus pour attaquer les petits animaux domestiques et les enfants. Quoi qu'il en soit, il est plus sûr de toujours rester à distance des animaux sauvages, surtout s'ils agissent de manière étrange. En effet, les animaux sauvages peuvent être imprévisibles. De plus, ceux-ci peuvent être porteurs de la rage, en particulier les ratons laveurs, les chauves-souris, les moufettes, les renards et les coyotes.

Toujours bien se préparer

Face aux animaux sauvages, il faut toujours prendre ses précautions. Il est tout à fait possible d'observer les animaux pendant une randonnée, cependant évitez de déranger ou nuire à leurs habitudes. Il faut savoir qu'une randonnée n'est pas spécialement faite pour observer des animaux tel un safari, par conséquent, il faut toujours faire preuve de vigilance, même face à un animal non dangereux.

Pour votre sécurité, demandez toujours à un guide ou à un responsable des lieux de vous accompagner, munissez-vous de matériel de qualité comme d'un GPS acheté chez Chullanka pour vous guider sur le bon sentier, et enfin n'emmenez pas les enfants avec vous si le trajet n'est pas garanti sans animaux sauvages.